L’ODEUR DU SOUFRE

Les « petits » crèvent tranquillement.
Il y a des gilets jaunes à vendre chez Feu Vert.
Le mélange de ces deux couleurs produit une couleur dite «  soufre ».
Il me semble qu’il y en a pas mal déjà des gens sur le bas-côté.
La crise sanitaire les a éparpillés.
Ils vont revenir.
Différemment.
Ils sont déjà là : plus de 30 % de la population voterait « L’Extrême Droite » en imaginant qu’elle va régler leurs problèmes.
Il s’agit d’un vote primate d’une colère primaire.
Celle du protectionnisme : nous connaissons bien les valeurs simplistes de « L’Extrême Droite » : Hitler accusait les juifs des malheurs de la population Allemande.

Lorsque les barreaux des échelles sont trop hauts, les genoux n’y arrivent plus.

Ça pue le soufre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.