MEDIA-TORT

Le plus grave, ce n’est pas que M. Zemmour se présente.
Le plus grave est qu’il existe.

Beaucoup se présentent.
Mais n’existent pas.

Le média numérique est devenu une pompe publicitaire,
Qui aspire de la merde et refoule du pognon.

Nous nous complaisons dans la boue et M. Zemmour se nourrit depuis longtemps de notre médiocrité, dont il se révèle être un accélérateur, d’Hommes décérébrés. Et ne possède que cette « qualité » au cœur de cette Ex-France des Lumières.

Définitivement éteintes.
A force de renier la magie du temps de rien faire et l’éclat du silence.
Les individus épais aux idées épaisses surnagent comme des étrons sur le fleuve. Et les pousses-ballons charrient des millions.

La France des philosophes devait être probablement la plus belle des France.
Elle se construisait et le média n’existait pas.
La pensée individuelle, les principes de respect au service d’une force collective. La lenteur et la science en fer de lance.

Le cancer médiatique ne se guérit pas. Il est métastasé sur nos écrans.
L’Homme n’enregistre plus.
Les plus malades cherchant leur exposition aux objectifs Ultra-Violents.

Pensant exister là…
Pauvres fétus de « piaille »…

Il reste dans ce monde là la force et l’organisation de notre éducation.
Je rêve d’un « Grand Homme » au dessus qui nous parle juste en se tenant droit.

Je rêve d’un  » Grand Homme »,
…d’au moins d’1.90 m…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.