LES BEAUX BLEUS

Un coup de poing et tu as un bleu au visage. Une déception et tu as un bleu au cerveau. Ne cherche pas à soigner l’ecchymose mais empare toi de sa raison, de sa cause, de ses mécanismes.  C’est dans l’addition de ces observations que ces beaux bleus te porteront au dessus de la mêlée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *