MAGMAGLACE

La partie immergée d’un iceberg représente environ soixante quinze pourcent du volume total de cet iceberg.

Pour que la partie émergée de l’iceberg soit stable, il lui faut donc un support trois fois plus gros.
Le visible, sans lui, coule.
L’invisible, sans l’autre, dérive incognito.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.