EN PASSANT….XLIII

Faire passer l’épreuve du bac de Français à notre jeunesse, c’est comme demander à un kébabier de confectionner une raviole de Homard aux fines herbes.

Avec Popo, nous décidâmes de contre-attaquer.
Nous réfutons l’accusation qui fait de nous des alcooliques : nous sommes des géographes. Des scientifiques œnologiques.
Nous sommes les pères Nobel du carton de douze.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.