EN CABANE

(Lui)….Voilà, c’est fini.

(Elle)…Mais, dites moi,à l’avenir, vous reprendrez bien un peu de désert ?

(Lui)…Ce sera nécessaire oui.

(Elle)…Ils seront des déserts sans frontières. Sans grains de sable, si j’ose dire !

(Lui)…Si. Les grains de sable roulent sous nos pieds en permanence. Il y en a partout. C’est le principe du grain de sable.

(Elle) …je vois…

(Lui)..aussi petits soient ils physiquement, et introuvables, ils occupent l’entièreté de nos esprits.

(Elle)…de petit grain en gros orage….

(Lui)…oui, c’est cela !.Exactement. Le rien qui vous inonde. De grain en grain, une chaîne de montagne. Nos difficultés en somme. Nos propriétés privantes.

(Elle)…je vois…et dans le désert….

(Il la coupe)…nous entendons tout.

(Elle)…et nous réglons tout ?

(Lui)…Non. C’est la raison pour laquelle il faut y revenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *