FUYEZ !

Ecoutez bien.

Observez ces vagues qui, sans cesse, reviennent et se fracassent sur ces roches. Elles gardent leur courage et n’abandonnent jamais.

Ecoutez bien.

Regardez les assumer leurs échecs sans même se plaindre. Elles ne se consument pas et gardent de la force pour s’assurer du trépas, un jour, de ces cailloux lourds, immobiles.

Ecoutez bien.

Le mouvement aura raison de ces rochers. Un jour, ces vagues vont gagner. L’une d’entre elle fendra la terre, la fera céder, abdiquer, usée des coups de boutoirs résolus et déterminés.

Ecoutez moi

Ce jour, cette eau courageuse, silencieuse sur ses ambitions passera par dessus la pierre, la dominera, l’inondera et l’étouffera. Elle dévalera.

Elle ne se privera pas après tous ces efforts. La vitesse sera sa vengeance et son réconfort. La récompense de son énergie dissipée.

Rien sur la terre ne lui résistera.

Et ce jour là, moi, je serai en montagne.