LA ROUE DE LA FORTUNE

Parce que le monde change….

On ne dit plus « Putain, c’est Auschwitz ton truc là…, c’est Nagasaki………! »

Ou bien « Oulala ! Ta chambre , c’est Bagdad ! c’est Beyrouth ! »

On dit : « et ben dis donc, c’est Alep ton quartier…….! »

Quelles villes candidates pour les prochaines boucheries ……?
Faut il monter un dossier de candidature ? Organiser un tirage au sort ?

Parce que l’Homme progresse.
C’est bien.

Yes, we can

EN PASSANT…IX

Plus notre peau se plisse  et plus notre humeur, notre raison se lissent.

Le plus beau et le plus valorisant cadeau que les parents peuvent donner à leur gamin est le fait d’être avec lui. Etre ensemble remplace avantageusement le ou les jouets qu’ils ne pourraient lui offrir. Le problème est que les enfants ne le savent pas…
Il y a aussi le cas des parents qui offrent des cadeaux en compensation de leur égoïsme. De leur « réussite » sociale apparente. Pour les occuper et justifier d’une quelconque preuve d’attention. Le problème est que les enfants ne le voient pas non plus…

Le sage est un homme convaincu de travailler et penser pour l’intérêt général public. Il faut lui donner les moyens matériels de le faire. Et, malheureusement, tant que la sélection des décideurs se fera par le biais du suffrage universel, la société tombera dans les travers de l’homme politique.  La société, dans ces conditions, ne sera jamais sagesse.  Elle ne sera que compromis et calculs.

Imaginez une seconde appuyer sur un pôle de la Terre. Appuyez fortement. Le plus fort possible pour essayer de l’arrêter de tourner. Je l’ai fait :  la Terre, bloquée, a commencé à résister puis se tordre…J’ai vite cessé de peur qu’elle ne se vrille complètement et ne s’écrase comme le ferait une canette de soda vide sous mes pieds. 

VENEZ A MON ENTERREMENT….

…. Vous aurez l’impression de m’avoir connu,
Venez prendre l’air,
Vous ne serez pas déçus
Et devriez vous y plaire

Vous rencontrerez les gens,
Qui, comme vous, viennent rendre hommage au temps qui passe,
Puis disparaissent, en serrant les dents,
Car leur jour viendra où leur visage s’efface,

En attendant, la cérémonie a pris assez de temps,
La parenthèse a désorganisé nos priorités,
Nous avons parlé suffisamment,
Et perdu la journée,

Le mort ne peut nous occuper plus longtemps,
De toute façon, c’était un ami lointain,
En tout cas, nous n’avions pas assez de temps,
Pour multiplier les croisées de nos chemins,

C’était finalement un mec bien,
Mais à qui, finalement, je ne savais que dire,
En fait même, dont je ne connaissais rien,
Je croyais tellement avoir d’autres choses importantes à faire, à construire.

Venez à mon enterrement
Venez prendre l’air,
Et me rendre important,
Au moins le temps de prières éphémères.