SECOUEZ MOI, SECOUEZ MOI….

La force d’une amitié se mesure à la simple question de savoir si nous pouvons nous en séparer. Si elle est durable et partagée, vous serez rapidement éclairé par une réponse silencieuse.

Pour connaître la force de belles amitiés, il faut être capable d’accepter et de s’imaginer vivre seul.

C’est je que j’appellerai le principe du tamis de l’amitié.

Ce qui reste en haut vaut de l’or.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *