EN PASSANT…XVIII

Je fais le choix de travailler aux cotés des personnes identifiées handicapées. C’est bien ce que je craignais. La définition des personnes dites ordinaires est à revoir : les handicap ne sont pas tous visibles.

A priori, la croyance populaire voudrait qu’il n’y ait rien à attendre du monde du travail. Le constat n’est pas tout à fait faux mais chacun peut essayer de choisir  un métier pour obtenir ce qu’il veut. Si ce n’est que de l’argent, alors, cette vie va être longue.

 

NEWTON

Notre monde est un pommier. Vous êtes ses pommes.
Grosses, malades, mures, vertes ou fripées,
Tout en haut, prés du sol ou cachées,
Nous devons en accepter tous les défauts, nos imperfections d’Homme,

Ne pas regretter nos manques, nos choix,
Sur des chemins heureux, détournés ou plombés,
Vie lumineuse ou d’affamés,
Destin éteint, à demi-maux ou de roi,

Mais, pendues ici ou là, ces pommes aux diverses destinées,
Finissent toutes par se détacher,
Pour retomber sur terre, s’y enfouir,
Et ce pommier nourrir.

 

Accusé, Levez-Vous..

La réputation est la moyenne des avis d’inconnus rapportée par une personne. Connue, elle.

Et c’est malheureusement à cet instant que tout peut basculer. Car le colportage d’individus de confiance en individus de confiance nourrit la réputation : il est crédible même si cette réputation est inexacte. Et elle devient une réalité. La vérité. Que les individus sans éthique se feront alors aussi un plaisir de répandre….puisque que, pour une fois, c’est la vérité.

La « bonne » parole est à la réputation ce que la masse est au forgeron : un outil de déformation, de transformation. Et plus tu parles, plus tu frappes, plus le fruit du travail est aiguisé. Gravé pour la réputation. Acéré pour notre objet artisanal.

La réputation nous précède. Elle est déjà là dans la pièce où nous arrivons et connecte les pensées de nos hôtes. Que la réputation soit excellente ou de caniveau.

C’est tout de même plus valorisant que l’indifférence.

Mais, lorsqu’il nous arrive d’être ce corps de l’hôte, ce juge de l’autre, le piège est de faire confiance à la réputation de….

Vous n’auriez alors plus aucune influence sur votre environnement.

Ce qui vous condamnerait à la réputation d’inutile.

 

NAUSEES

Mal au cœur.

J’ai vomi deux fois aujourd’hui.

La première fois en constatant une nouvelle folie de l’homme.
Rendez-vous compte ; des enfants.

La seconde fois en contemplant ce qu’est devenu le journalisme.
Rendez-vous compte ; des grands.

Taisez vous, bandes de cons. Ambassadeurs des fous.

Silence.