LA CAGE AUX OISEAUX

Un espace envahi de confidences n’est point étouffé,

Il devient un espace d’élévations consenties,

Une bulle de descente aux intimités,

Ces espaces feutrés, capitonnés et rougis,

Cinquième sous sol, à l’écart, au secret,

Quelque part entre la salle du reflet reçu et la salle du reflet transmis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *