ECHECS et STRATES

Il n’y a pas d’autre échec que l’échec d’une relation entre humains,
Au crépuscule d’une vie, pas d’autre échec véritable,
Un coup de sang, un coup de cœur, le joug de l’éducation séparent les mains,
Et rien ne répare l’inévitable.

…..

Et si un être humain était congelé lors de son départ ? Ressorti 100 000 ans après pour être exploré, comme nous savons sonder les glaces de l’Arctique. Pensez vous que nous puissions distinguer les strates de ses différents échecs et succès au cours du temps ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *