DARK THOUGHTS ON THE MOON

L’exonération du comportement écologique d’un citoyen augmente avec sa richesse.

Jusqu’à l’exonération de tout d’ailleurs pour les plus méritants, les plus chanceux, les mieux nés de cette planète. L’argent en guise de passe-droit.

De sésame au mépris.

Les avions populaires décollent toutes les trente secondes.

Toute source d’énergie répondant aux exigences de la consommation de masse pollue; Il n’existe pas de miracles technologiques.

Le seul miracle serait de trouver une intelligence collective; une sorte de communisme de la sagesse.

Etre convaincu que nos seuls héros modernes sont nos maîtresses et nos chercheurs.

De regarder où nous mettons nos pieds.

La sélectivité entre les hommes et la récompense au mérite, à l’initiative ne sont pas remises en cause. Mais, dans ces conditions, les geysers à fortunés vont se tarir.

Il n’y a pas de fortune innocente.

La gouvernance devrait être confiée au respect du sol. Et à ceux qui partagent volontiers leur existence avec les générations futures.

A ceux qui ne craignent pas suffisamment leur propre mort pour vandaliser leur chemin.

Autant dire tout de suite que le comité directeur de la planète n’est pas son meilleur garant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *