C’EST LA CERISE QUI FAIT DÉBORDER LE VASE, LE POMPON DANS LA GOUTTE D’EAU…

Pensée aux cheminots…
Je n’ai pas les mots,
Et ne souhaite pas qu’ils dépassent ma pensée,
Pour peu qu’ils soient grossiers…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *