C’EST JUSTE SON PRÉNOM…SON PRÉNOM, C’EST JUSTE…

Je ne suis pas un justicier ; juste un excité.
La justice des hommes, par définition de la nature humaine, n’existe pas.
La justice étatique est un fantôme avec une robe noire et rouge dans un vieux manoir ; de la politique silencieuse.

Il reste alors de la justice ce rêve éveillé de voir Superman, Batman, Captain America et, mon préféré, Hulk ,sauver la planète, rétablir les droits et tordre les méchants.

Nous pouvons en déduire que Hulk, qui se transforme en monstre vert sans changer de caleçon, a un petit zizi. Ce n’est pas suffisant.
Nous pouvons en déduire aussi que le sentiment de Justice immédiate est devenu un fantasme qui fait le succès des créateurs de rêves, des artistes de l’image.

Lisons ensemble un texte d’avocat, un texte d’assureur et vous comprendrez que la justice est une parodie des mots, le paradis des esprits tordus, un vaste désert pour l’oubli, un art de contourner la vérité pour les plus habiles et les mieux payés.

Certains se plaignent de ne pas être des justiciables comme les autres : qu’ils se rassurent ; ils ne sont pas défendus non plus comme les autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *