A L’OMBRE DES NAINS

La spontanéité est une part d’innocence confiée par l’enfance,

Elle est la faiblesse des justes et des « droits »,

Qui se heurtent à ces hommes homothétiques, tout petits mais qui, inondés par les lumières qu’ils s’offrent, imposent leurs ombres,

Et causent l’étourdissement des naïfs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *