HETRE OU NE PAS NAITRE

Je me demandais si 100 vies éphémères, dévergondées,
Valaient mieux qu’1 vie rangée, solide sur ses pieds.
Si il est était préférable de s’évaporer 100 fois,
Plutôt que de n’exister qu’à un seul endroit.

Reconnaissez avec moi que ce qui fait la différence,
Est la notion de consistance et d’inconsistance.
Cette distance entre l’existence et l’absence.

Entre un Hêtre et ne pas naître.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *